Certains albums sont équipés de pages additionnelles qui donnent un éclairage complémentaire sur les photos et documents. On y accède par un clic sur un encadré bleu situé entre le titre de l'album et les premières photos. Pour revenir à l'album, un encadré bleu similaire est disponible entre le titre de la page et son texte.
Maria Cadel aurait commencé à apprendre la peinture au Japon. Mais comme disait Gildas, elle semblait un peu jeune pour cela : elle a quitté le pays à l'âge de 6 ans. Peu de ses œuvres sont parvenues en métropole. Lors du rappatriement d'Algérie en 1962, seuls les petits formats ont pu être glissés dans les valises. Ce sont les trois portraits que mon oncle Kopek avait en sa possession. Ils semblent tous les trois avoir été réalisés d'après des photos. Les deux grands formats "au désert" étaient venus en France avant la guerre d'Algérie. Ils étaient à papa. C'est moi qui les ai maintenant. Selon l'inscription au dos du châssis, ils ont été exposés à Alger en 1926. La pale d'hydravion peinte était je crois chez Kopek. Je dois avoir quelque part encore la reproduction d'un paysage de bord de mer grand format.
  • Edmond Cadel à 4 ans Edmond Cadel à 4 ans
  • Cadel Maria autoportrait 1926 Cadel Maria autoportrait 1926
  • Louis-Auguste Cadel vers 1920 Louis-Auguste Cadel vers 1920
  • Pale d'hydravion peinte par Maria Pale d'hydravion peinte par Maria
  • Le repos au désert - 1926 Le repos au désert - 1926
  • La prière au désert - 1926 La prière au désert - 1926
Total hits: 701205
Yesterday hits: 130
Last 24 hours visitors: 120
Current hour visitors: 10
Recent guest(s): 4