Certains albums sont équipés de pages additionnelles qui donnent un éclairage complémentaire sur les photos et documents. On y accède par un clic sur un encadré bleu situé entre le titre de l'album et les premières photos. Pour revenir à l'album, un encadré bleu similaire est disponible entre le titre de la page et son texte.
Daniel Chauvigné raconte. Écoutons ...
 
En 1934, mon père Serge Chauvigné qui venait de passer 3 ans à Poitiers, a la nostalgie des colonies et c'est avec joie qu'il trouve un emploi de gérant d'une grande factorie installée à Bangui, capitale de l'Oubangui-Chari.

Parallèlement, comme au Gabon, il réalise à son profit, une plantation de café à Bimbo, petit village indigène, situé à 10 kilomètres de Bangui.
 
Je garde encore en mémoire cette période de ma prime enfance passée la semaine à Bangui et le week-end à Bimbo, petit village de pêcheurs situé à 10 kilomètres de la capitale et que l'on ne pouvait joindre qu'en empruntant un bac pour traverser la Konga, un affluent de l'Oubangui.

Bien plus tard, je suis revenu sur ces lieux. Il y a toujours le bac où l'on attend parfois une heure avant que le passeur s'aperçoive qu'un véhicule attend ses bons services de l'autre côté de la rive... On tuait le temps en chassant la pintade sauvage ou en pêchant des mokélélés aux écailles argentées qui pullulent le long des berges dans l'eau peu profonde. On discutait avec les femmes indigènes qui venaient puiser de l'eau qu'elles transportent dans des calebasses posées sur la tête. C'est toujours un émerveillement de voir avec quelle grâce ces femmes marchaient, le corps cambré, sans faire tomber une goutte d'eau du récipient en équilibre instable.

Le bac est constitué d'une plate-forme de rondins arrimés sur de grosses pirogues taillées à l'herminette dans des troncs d'arbre. Un câble tendu en hauteur et fixé sur des gros arbres de part et d'autre de la rivière, supporte une poulie reliée par un câble à la plate-forme. Il suffit de dégager le bac de la rive avec une longue perche, puis. Le bac est entraîné en biais par le courant jusqu'à l'autre rive. Des rampes rabattables sur les berges permettent l'accès et la sortie des véhicules. Les passagers restaient debout sur les côtés de la plate-forme, protégés par des lianes tendues sur des piquets qui fait office de garde-fous.

La traversée dure un quart d'heure, ce qui permet d'admirer les eaux tumultueuses d'où l'on voit parfois sauter un gros poisson poursuivi par un caïman. D'autres sauriens surnagent sans bouger et seuls les yeux et la crête dorsale crevant la surface de l'eau, laissent deviner leur présence.

Enfin, par la piste, qui tient lieu de route, on atteint Bimbo qui est toujours un petit village situé sur une énorme anse de la Konga, le dos acculé à la forêt tropicale. Cette situation privilégiée procure à ses habitants un bon abri contre les rafales de vent d'ouest, tandis que le calme des eaux retient de nombreux bancs de poissons.

Si la forêt voisine n'a aucun secret pour les Pygmées, la rivière est le domaine des Bandas. Cette ethnie est reconnaissable aux 2 petites cicatrices verticales et parallèles qui ornent leur pommette gauche. Ces noirs, de taille moyenne sont musclés, gais et accueillants. Ils se nourrissent de poisson et de manioc.

La culture et la préparation du manioc sont rituellement réservées aux femmes alors que, seuls les hommes pratiquent la pêche. Les Pygmées surnomment les Bandas "Zo ti n'gou" (les hommes de l'eau) reconnaissant par là leur habilité dans l'art de la pêche.

La prise du poisson, très diversifiée à la ligne et au filet dans la rivière alors que dans les marigots leur capture est réalisée à l'aide d'un poison végétal.

Les lignes sont uniquement des lignes de fond suspendues à une corde tendue en surface entre deux piquets, plantés dans les hauts fonds sablonneux. Amorcées à la tombée du jour, elles sont relevées à l'aube. Les prises sont généralement des silures où des "capitaines" (sortes de grosses carpes pouvant peser plus de 30 kilos).

Formant barrage, de longs piquets, entrelacés de lianes, sont disposés le long des berges face aux petits marigots qui se jettent dans la Konga. De place en place, sont laissés des passages piégés de nasses ou de filets, dans lesquels, chaque matin, les pêcheurs relèvent des perches colorées et des mokélélés (sorte de gardons aux écailles argentées possédant une chair savoureuse).

Dans la journée, outre la pêche à la traîne pratiquée en pirogue, existe la curieuse pêche au "petit filet" : 2 hommes sont à bord d'une pirogue, l'un, à l'arrière, maintient l'esquif dans le sens du courant descendant; l'autre, à califourchon à l'avant de la barque, laisse pendre ses jambes dans l'eau. Un petit filet est fixé entre ses jambes, et dès qu'il perçoit une secousse, il le referme et le relève rapidement pour projeter le poisson dans la pirogue, où il est achevé à coups de gourdin par son collègue. Cette pêche n'est pas sans danger, car il faut surveiller en permanence, la surface de l'eau pour éviter de se faire happer un pied par un crocodile!

La pêche au poisson dans les marigots demande une longue préparation. Il faut d'abord chercher en forêt un "kéké ti soussou" (arbre à poisson) dont l'écorce et les feuilles contiennent un poison paralysant. Les feuilles et l'écorce sont pilées dans une jatte de bois dur, jusqu'à l'obtention d'une pâte juteuse de couleur brun ocre. Pendant cette préparation d'autres pêcheurs ont tendus, en aval du marigot des filets. La pâte empoisonnée est jetée en amont, sous forme de boulettes qui flottent et se diluent en opacifiant l'onde d'une couleur blanchâtre. Rapidement, à la surface, apparaissent, ventre en l'air, des poissons de toutes tailles, qui, menés par le courant sont finalement retenus dans les filets. Il faut recueillir rapidement les prises intéressantes, car l'effet paralysant du poison était de courte durée.

A Bimbo, le paysage et les habitants n'ont guère changé. Certains se rappellent très bien de notre famille et j'ai échangé avec eux des souvenirs de notre enfance où très rapidement avions parlé le sango, dialecte principal de l'Oubangui-Chari. A cette époque, il y avait peu d'enfants blancs de notre âge, ont jouait donc avec les petits noirs et, avec eux nous avons débuté l'école où nous avons tous appris que nos ancêtres, les Gaulois, avaient de grandes moustaches et se vêtaient de peaux de bêtes.
  • 1936 RCA Bimbo45b 1936 RCA Bimbo45b
  • Claude, Boby et leurs camarades indigènes à Bimbo en 1936 Claude, Boby et leurs camarades indigènes à Bimbo en 1936
  • 1936 RCA Bimbo42 1936 RCA Bimbo42
  • 1936 RCA Bimbo41 1936 RCA Bimbo41
  • 1936 RCA Bimbo38 1936 RCA Bimbo38
  • 1936 RCA Bimbo40 1936 RCA Bimbo40
  • 1936 RCA Bimbo37 1936 RCA Bimbo37
  • 1936 RCA Bimbo36 1936 RCA Bimbo36
  • Claude, Boby et les enfants Wimer à Bimbo en 1936 Claude, Boby et les enfants Wimer à Bimbo en 1936
  • Boby, Claude et le chef Haoussa à Bimbo en 1936 Boby, Claude et le chef Haoussa à Bimbo en 1936
  • Claude et Boby en tipoye à Bimbo en 1936 Claude et Boby en tipoye à Bimbo en 1936
  • 1936 RCA Bimbo31b 1936 RCA Bimbo31b
  • 1936 RCA Bimbo30 1936 RCA Bimbo30
  • 1936 RCA Bimbo29 1936 RCA Bimbo29
  • 1936 RCA Bimbo25 1936 RCA Bimbo25
  • 1936 RCA Bimbo24 1936 RCA Bimbo24
  • 1936 RCA Bimbo24 (2) 1936 RCA Bimbo24 (2)
  • 1936 RCA Bimbo23 1936 RCA Bimbo23
  • 1936 RCA Bimbo20 1936 RCA Bimbo20
  • 1936 RCA Bimbo19 1936 RCA Bimbo19
  • 1936 RCA Bimbo18 1936 RCA Bimbo18
  • 1936 RCA Bimbo17b 1936 RCA Bimbo17b
  • 1936 RCA Bimbo15b 1936 RCA Bimbo15b
  • 1936 RCA Bimbo0014 1936 RCA Bimbo0014
  • 1936 RCA Bimbo10 1936 RCA Bimbo10
  • 1936 RCA Bimbo7b 1936 RCA Bimbo7b
  • 1936 RCA Bimbo8 1936 RCA Bimbo8
  • 1936 RCA Bimbo6b 1936 RCA Bimbo6b
  • 1936 RCA Bimbo6 1936 RCA Bimbo6
  • 1936 RCA Bimbo3b 1936 RCA Bimbo3b
  • 1936 RCA Bimbo4 1936 RCA Bimbo4
  • 1936 RCA Bimbo1c 1936 RCA Bimbo1c
  • 1936 RCA Bimbo serge chauvigne en tipoye 1936 RCA Bimbo serge chauvigne en tipoye
  • 1936 RCA Bimbo huilerie salle noix de palme22 1936 RCA Bimbo huilerie salle noix de palme22
  • 1936 RCA Bimbo germaine chauvigne en tipoye25a 1936 RCA Bimbo germaine chauvigne en tipoye25a
  • 1936 RCA Bimbo daniel germaine chauvigne2 1936 RCA Bimbo daniel germaine chauvigne2
  • 1936 RCA Bimbo claude daniel en pirogue 1936 RCA Bimbo claude daniel en pirogue
  • 1936 RCA Bimbo claude daniel Chauvignea 1936 RCA Bimbo claude daniel Chauvignea
  • 1936 RCA Bimbo claude daniel chauvigne9b 1936 RCA Bimbo claude daniel chauvigne9b
  • Noël 1936 à Bimbo pour Claude et Daniel Noël 1936 à Bimbo pour Claude et Daniel
Total hits: 701664
Yesterday hits: 130
Last 24 hours visitors: 123
Current hour visitors: 19
Recent guest(s): 4